Qu’est ce que le fonds de garantie en affacturage ?

Pour comprendre ce qu’est le fonds de garantie dans le cadre d’un affacturage, il est nécessaire de rappeler, quelle est la définition de l’affacturage. L’affacturage est une solution financière qui permet à une entreprise créancière, c’est-à-dire qui a émis des factures, d’être réglée par une tierce entité lorsque ces factures tardent à être réglées par le client final. Cette entité qui va prendre en charge les créances en suspens est appelée le factor. Ce factor va prélever de ce remboursement une part qui sera sa commission, qui va lui permettre de constituer une rentrée d’argent au titre de son chiffre d’affaires ainsi qu’une autre part, variable, qui va aller dans un fonds de garantie. Ce fonds de garantie est constitué par la société d’affacturage grâce à toutes les parts prélevées sur chaque dossier. Cette part est plus ou moins importante. Elle varie en fonction du montant global qui aura été réglé ainsi que du profil du client à qui la facture a été initialement adressée.    

Quand est-ce que les entreprises d’affacturage prélèvent dans le fonds de garantie ?

Affacturage

Le fonds de garantie est, comme son nom l’indique, une précaution qui garantit le remboursement du risque que prend la société d’affacturage si elle venait à ne pas être remboursée. Ce fonds offre la possibilité d’avoir un airbag en cas de non-remboursement. Elle pourra si l’entreprise qui aurait dû régler la facture est dissoute ou insolvable, piocher dans ce fonds de garantie afin que combler la somme qui ne lui a pas été remboursée.

Quelle variable pour ajuster la cotisation au fonds de garantie ?

Le factor va déterminer le risque qu’il encourt quand il accorde un rachat de créances. Si le risque de ne pas être remboursé est élevé, la cotisation au fonds de garantie via l’affacturage sera alors importante.

fr be lu ca